PROGRAMME 2017
du 14 au 19 mars
OSTINATO
Jeune Orchestre de Cracovie
14/03 : Cany-Barville
15/03 : Dieppe
16/03 : Blangy/Bresle & Ville d'Eu
17/03 : St-Riquier
18/03 : St-Martin en Campagne
19/03 : Ville d'Eu
Samedi 1er et dimanche 2 avril
Journée des Métiers d'Art
Ville d'Eu
du 8 au 16 avril
Voyage Musical en Catalogne
Samedi 24 & dimanche 25 juin
Fête de la Musique
Jeunes Pianistes de Cracovie
24/06 : Ville d'Eu
25/06 : Bailleul Neuville

du 10 au 16 juilet
Ateliers de Musique Ancienne #18
10/07 : Le Crotoy
11/07 : Varengeville & Mesnières
13/07 : Mesnières en Bray
14/07 : Le Tréport
15/07 : Mers-les-Bains
16/07 : Ville d'Eu
du 7 au 10 septembre
ARDENTE
Jeune Symphonie de Pologne
07/09 : Amiens
08/09 : Beauvais
09/09 : Paris
10/09 : Ville d'Eu
Samedi 16 septembre
Journée du Patrimoine
Ville d'Eu
Lundi 17 octobre
Musique & Cinéma
Mers-les-Bains
Samedi 18 novembre
BEAUJOLJAZZ
St-Quentin Lamotte
Du 9 au 17 décembre
CONCERTS DE NOËL
09/12 : St-Martin en Campagne
10/12 : Blangy/Bresle
16/12 : Beauvoir en Lyons
17/12 : Arguel

  ATELIERS DE MUSIQUE ANCIENNE

Les Ateliers de musique ancienne 2017

OrfeO di Cracovia
FEMMES...
10-16 juillet 2017
Pour l'organisation d'ateliers d'écoute et de pratique instrumentale et vocale pour la musique ancienne
.

En partenariat avec les Conseils Régionaux de Normandie et des Hauts de France, les Conseils Départementaux de Seine Maritime et de la Somme
les Communes d'Eu, le Tréport, Mers les Bains et Le Crotoy, L’EPIC OT Le Crotoy, L’Hôpital d’Eu,
FORJECNOR, La Communauté de Communes des Villes Soeurs, L’association St Joseph de Mesnières


Télécharger le dossier de presse


Sur le succès de ses précédentes éditions, l’association des Heures Musicales de la Vallée de la Bresle est heureuse de vous présenter la 18ème édition de ses Ateliers de Musique Ancienne.
Venus des quatre coins de l’Europe, Espagne, Allemagne, Roumanie, Pologne, Italie, Pays Bas, les talentueux musiciens de l’OrfeO di Cracovia animeront du 10 au 16 Juillet quelques lieux du riche patrimoine de la Vallée de la Bresle dans un bel hommage au répertoire des 17ème et 18ème siècles.
Lancés en Août 2000 à l'occasion de l'année Bach, les Ateliers sont devenus un rendez-vous incontournable de l'été entre Picardie et Normandie. Nous remercions tous les partenaires sans lesquels cette nouvelle édition n'aurait pu voir le jour : les collectivités régionales et départementales, les communes, les associations culturelles et touristiques, la presse et tous ceux qui anonymes suivent année après année nos concerts. Nous souhaitons la bienvenue à nos stagiaires, aux auditeurs et bien sûr aux musiciens venus de partout pour partager avec vous quelques-uns de leurs coups de coeur. Un grand merci aux membres de l’association qui hébergent les musiciens de l’Orfeo di Cracovia.
Pour les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle, c'est un moment fort qui couronne le travail de toute une année et dont le succès grandissant constitue un encouragement à poursuivre.

Arlette LOUCHET, Présidente des Heures Musicales de la Vallée de la Bresle


Orfeo Di Cracovia, Le Crotoy, 2016

2000-2017, 18ème édition…
Lancés en Août 2000 à l'occasion de l'année Bach, les “ateliers de musique ancienne” en sont arrivés à leur 18ème édition. Les précédentes n'auraient pas pu avoir lieu sans le partenariat décisif entre les collectivités locales de Normandie et de Picardie et l'Association des Heures Musicales. Ateliers, concerts et conférences ont rencontré un indéniable succès, surtout auprès des stagiaires qui sont nombreux à attendre la 18ème édition. Pour les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle, c'est un outil de diffusion de la musique; le public, en particulier estival, répond de plus en plus nombreux à l'invitation. Un encouragement à poursuivre.

FEMMES...
À quelques rares exceptions telles que Barbara Strozzi ou Elisabeth Jacquet de la Guerre, peu de musiciennes accèdent au statut de compositrices, une position réservée aux hommes dans la société de 17ème et 18ème siècles. Elles ne sont pas pour autant absentes de la scène musicale, ni en France, ni en Italie, ni partout en Europe.
En Espagne, en Italie, à l’église mais aussi au théâtre, ce sont traditionnellement les castrats qui sont destinataires des parties de dessus. En 1607, lors de la création de l’Orfeo, Monteverdi confie le rôle-titre à l’un d’entre eux. Mais si l’église interdit aux femmes de chanter dans les églises, elle ne leur interdit pas de jouer des instruments. Le Duc de Luyne dans ses célèbres mémoires note le 26 octobre 1738 : "L'usage n'est point que les filles soient de la musique de la chapelle, ni les ecclésiastiques de la musique de la chambre. Ainsi la fille du Sieur de Caix, laquelle joue parfaitement bien de la basse de viole, n'a pu être reçue à la chapelle et est à la chambre… ». Chanteuses, organistes, clavecinistes, les femmes cependant s’affirment et leur réputation passe souvent à la postérité. Plus on avance dans le siècle, plus on confie aux femmes des rôles à l’opéra. En Italie, Vivaldi assure l’éducation des jeunes pensionnaires de l’Ospedale dont le talent est reconnu bien au delà des frontières de la Sérénissime.
Les femmes jouent aussi un rôle très important comme mécènes et protectrices des arts. L’exemple le plus illustre est celui de Christine de Suède qui après avoir abdiqué et s’être exilée à Rome, consacre sa vie et sa fortune à promouvoir les arts et la musique en particulier. Cette femme incroyable ouvre la première salle
d’opéra public à Rome, demande à soixante ans des leçons de violon à Corelli, à Stradella de composer la musique d’un mini-opéra sur un livret de sa main, à Descartes de composer le scénario d’un ballet !
Les figures féminines sont aussi celles de la mythologie et peuplent les histoires que se plaisent à mettre en scène les compositeurs de l’époque baroque, Ariane, Médée, Europe… Reines, religieuses, servantes ou demoiselles, autant de portraits que les musicien.ne.s de l’Orfeo di Cracovia, réuni.e.s dans la même passion de la musique, se plairont à croquer dans le programme de nos Ateliers de Musique Ancienne 2017.



L'Orfeo di Cracovia
Entre la France, l'Angleterre, l'Allemagne, la Pologne et la Roumanie, 2000 kilomètres les séparent mais une même passion de la musique ancienne les réunit chaque année pour partager leurs coups de coeurs. L'OrfeO di Cracovia, dirigé par Jean-Pierre MENUGE, Professeur honoris causa du Conservatoire Frédéric Chopin de Cracovie, se rassemble chaque été autour des plus belles pages du répertoire des XVIIème et XVIIIème siècles. Les musiciens de l'OrfeO défendent chacun à leur façon une conception expressive, vivante, sincère du répertoire baroque, guidés par une expérience confirmée du concert, mais avant toute chose par le plaisir de la rencontre à travers la musique. A travers des programmes débordant de vie, ils sauront vous convaincre, si cela était nécessaire, que la musique ancienne, souvent drôle et pleine d'humour, n'a pas pris une ride et parle plus que jamais à notre sensibilité contemporaine.
Sans doute parce que le plaisir, qu'on la fasse ou qu'on l'écoute, fut sa première fonction.


Marie Menuge et Pavel Amilcar à la Chapelle du Collège, juillet 2016


Jean-Pierre MENUGE, direction artistique / flûte à bec
Vouant à la flûte à bec, à la musique ancienne et à la facture de clavecin une passion de longue date, Jean-Pierre MENUGE a participé à d'innombrables concerts en France , en Angleterre, en Allemagne, aux Pays Bas, en Belgique, en Suisse, en Hongrie, en Roumanie, en Pologne où il anime depuis plus de 10 ans un stage d'interprétation sous l'égide du Ministère de la Culture. En 2000, il était nommé professeur honoris causa du Conservatoire Frédéric Chopin de Cracovie. Il s'est produit aux côtés de très nombreux musiciens dont certains aussi prestigieux que James BOWMAN ou Jaap SCHRÖDER. Il a eu l'occasion de collaborer à des productions cinématographiques ("George Dandin", "Louis, Enfant Roi" de Roger Planchon) et a même enregistré pour la Comédie Musicale “les Dix Commandements”. Jean-Pierre MENUGE s'intéresse par ailleurs à la facture de clavecin. C'est un de ses instruments, copie de Tibaud (1691 Toulouse) sortis de son atelier que l'on entend habituellement lors de ses concert. Il défend à sa façon une conception expressive, vivante, sincère de la flûte à bec et du répertoire baroque, guidé par une recherche très personnelle et une expérience confirmée du concert, mais avant toute chose par le plaisir de la rencontre à travers la musique.

Elena KRASAKI, soprano
Née en Grèce à Thessalonike, Elena KRASAKI aborde ses études musicales par le piano. Puis elle entre dans la classe de chant de l'université Aristote de Salonique. En 2003, elle est admise au Conservatoire Royal de la Haye (Pays-Bas) et suit le précieux enseignement de Rita Dams, Lennie van den Heuvel, Jill Feldman, Michael Chance and Peter Kooij. Après avoir obtenu son diplôme de Bachelor, elle poursuit vers un Master et se spécialise dans le répertoire du 17ème italien et allemand. Elle présente un mémoire sous la direction de Charles Toet qui lui vaut les félicitations du jury. Elle s’est produite dans de nombreuses programmations aux Pays-Bas, en Angleterre, en Belgqiue, en Grèce en France, en Italie et aussi en Corée sous la direction de musiciens aussi réputés que Paul Hillier, Christina Pluhar, Nico van der Meel, Wilbert Kuijken, Charles Toet, Jean Tubery…

Pavel AMILCAR, violon baroque
Après avoir étudié le violon au Conservatoire National de Mexico avec Rasma Lielmane, Pavel Amilcar commence à s'intéresser à l'iconographie musicale. Il se tourne alors vers les instruments anciens et étudie le violon baroque avec Agata Sapiecha à Varsovie et Agnieska Riklych à Cracovie. Il rejoint ensuite Barcelone et l'Escola Superior de Musica de Catalunya dans la classe de Manfredo Kraemer. il se perfectionne auprès de violonistes aussi réputés que Simon Standage, Lucy van Dael, Margaret Faultless, Hiro Kurosaki ou Amandine Beyer. Il a fait partie de nombreux ensembles spécialisés sous la direction de Jordi Savall (Le concert des Nations), Gabriel Garrido (Ensamble Elyma), William Christie, Eduardo López-Banzo (Al Ayre Español) and Pierre Hantaï (Le Concert Français)

Peter LAMPRECHT, viole de gambe
Peter LAMPRECHT est lauréat du Concours International de Florence "Gaspar Cassado". Il a été l'élève de Pablo CASALS. Dès 1970, Peter LAMPRECHT découvre le répertoire de la viole de gambe et suit l'enseignement de Wieland KUIJKEN. Tant à la viole de gambe qu'au violoncelle baroque, il est invité par de très nombreux festivals de musique ancienne. Il collabore à la revue "die Viola da Gamba Gesellschaft". Peter Lamprecht est régulièrement invité par le Conservatoire Supérieur de Moscou pour y animer une “master-class”.

Jorge LÓPEZ-ESCRIBANO, clavecin
Après avoir terminé ses études de piano au Conservatorio Superior de Música de Badajoz (Espagne), avec Alexander Kandelaki et Nino Kereselidzse, Jorge López- Escribano s’intéresse à l’interprétation sur instrument historique et à la basse continue. Il s’inscrit en classe de clavecin au "Real Conservatorio Superior de Música de Madrid "(Espagne) avec Alberto Martínez Molina puis au Conservatoire Royal de La Haye (Pays-Bas) avec Jacques Ogg. Il participe à des master classes avec Richard Egarr, Lars Ulrik Mortensen et Menno van Delft. Il est membre fondateur de l'orchestre de chambre «L'Attimo fuggente» qui s'est produit dans divers festivals à travers l'Europe. Il a collaboré avec La Capilla Real de Madrid (Óscar Gershensohn), Música Temprana (Adrian van der Spoel), La Folia (Pedro Bonet) et Hippocampus (Alberto Martínez Molina) pour des concerts et des enregistrements.

Caroline MENUGE, violon baroque
C’est au stage de musique ancienne de Barbaste que Caroline découvre la technique du violon baroque avec Amandine Beyer dont elle devient l’élève. Son apprentissage de l’instrument et de la musique d’ensemble se poursuit auprès de Catherine Girard et de Sébastien Marq à Paris ainsi que Mira Glodeanu à Bruxelles. Tout au long de son parcours, Caroline a eu l’occasion de participer à de nombreux stages spécialisés en musique ancienne comme celui de Barbaste en France mais également en Italie, en Espagne, au Portugal, en République Tchèque et en Roumanie. C'est lors de l'Académie d'Ambronay, sous la direction d'Hervé Niquet et à "l'Academia Montis Regalis" que Caroline a eu l’opportunité d’approfondir sa pratique d’orchestre. C'est auprès d'ensembles professionnels tels que "Les Agrémens", "l'Ensemble Jacques Moderne" et "Scherzy Musicali" que son parcours se poursuit.

Dan RACOVEANU, orgue et continuo
Dan Racoveanu obtient à l'Université Nationale de Musique de Bucarest un diplôme supérieur d'orgue en 1994 et le diplôme supérieur de direction d'orchestre en 1996. Sélectionné pour une bourse, il continue ses études d'orgue à l'Académie Sibelius de Helsinki. Il participe à plusieurs stages d'orgue et direction d'orchestre comme : Internationale Akademie der Alten Musik - Innsbruck (Autriche), Académie Bach - Porrentruy (Suisse), Internationale Bach Akademie - Stuttgart (Allemagne) avec des musiciens renommés : Michael Radulescu, Harald Vogel, Christoph Krummacher, Jesper Christensen, Ludger Lohmann, Helmuth Rilling. En 1992 il fonde l'ensemble baroque « Continuo » spécialisé dans la pratique interprétative du Baroque grâce à l'étude des traités d'époque. Il est membre fondateur de la « Société Bach de Roumanie », qui organise en 2000 le premier festival de musique baroque sur des instruments historiques en Roumanie. En 2005 il reçoit le titre de Docteur en musique Summa cum laudae pour sa thèse «La Basse continue - une pratique redécouverte». Il enseigne à l'Université Nationale de Musique de Bucarest l'orgue, la basse continue et la musique de chambre.

Fernanda ROMILA, clavecin
Née en 1969 à Bucarest, Fernanda Romila étudie le piano dans la classe du professeur Lucia Teodorescu. Elle est diplomée des sections Composition Musicale (classe du professeur Octavian Nemescu) et Orgue de l’Université nationale de musique de Bucarest. Elle obtient également sa licence de clavecin au Hochscule für Musik à Bremen, en Allemagne et étudie cet instrument avec Frédérick Haas au Conservatoire Royal de Bruxelles. Fernanda Romila participe à de nombreux cours d’interprétation de la musique baroque, avec notamment Pierre Hantai, Jordi Savall, Marten Root. Elle enregistre en Belgique, en première mondiale, les sonates de J. Vandenbosch.Elle est membre des ensembles Continuo (Dan Racoveanu), Codex (Szilard Chereji), Le Chardon (Hajo Wienroth), OrfeO 2000 (Jean-Pierre Menuge). Depuis 2003 elle fait de nombreuses tournées avec Jean-Pierre Menuge notamment en France, Pays Bas et Irlande. Comme maître de conférence à la Faculté des Arts de l’Université Spiru Haret, Bucarest, elle enseigne l’harmonie et le piano.

Amandine MENUGE, violoncelle baroque
Amandine MENUGE aborde très jeune l'étude du violoncelle au Conservatoire d'Abbeville. Après avoir intégré l'Ecole d'Orchestre de Méru (Oise), elle entre au CNR de Rouen dans la classe de Nathalie Ruget. Elle est actuellement étudiante au conservatoire royal de Bruxelles dans la classe de violoncelle baroque d’Hervé Douchy, et étudie aussi avec Alain de Rijckere, Jean Tubéry, ou encore Frédérick Haas. Elle vient d’être admise au Conservatoire Royal de La Haye. Elle a participé à de nombreux concerts en France, en Belgique, en Irlande, en Angleterre, en Roumanie avec entre autre, Jorge Lopez Escribano, Fernanda Romila, Elisabeth Joyé, Jaap Schröder… Elle a participé dans des projets sous la direction de Makoto Akatsu, Frederick Haas et Guy Van Waas. Elle a participé à des masterclass avec Etienne Mangot, Marco Ceccato, Ana Mafalda et Amandine Beyer. En 2013 et 2014, elle a contribué à deux colloques sous la direction de Marc Vanscheeuwijck et d’Hervé Douchy « l’école Napolitaine du violoncelle », et « la musique française entre 1700 et 1760 » au Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle vient de fonder un ensemble de musique baroque « Les Amateurs » qui s’est déjà produit à Paris et prépare un enregistrement pour l’automne 2016.

Pamela BERNFELD, alto baroque
Née dans une famille de musiciens, Pamela Bernfeld baigne dans le milieu de la musique ancienne depuis son enfance. Après une licence de Musique et Musicologie à la Sorbonne, elle entre au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de violon baroque de Mira Glodeanu et Alessandro Moccia où elle obtient son Master en 2016. En tant que membre du Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames de Saintes, elle a travaillé sous la direction de chefs à la renommée internationale comme Philippe Herreweghe, Hervé Niquet, Laurence Equilbey ou Guy van Waas. En parallèle, elle se produit régulièrement en orchestre ou en musique de chambre avec les ensembles Fuoco e Cenere, Le concert des lumières, Opera Fuoco, la Cetra d’Orfeo, l'ensemble Luceram, les Musiciens du Dôme, etc...


LE STAGE

Les objectifs
1. diffuser la connaissance du répertoire de la musique des XVIIème et XVIIIème siècles et de permettre son appropriation par un large public.
2. développer la pratique de la musique historique sur instruments historiques et de permettre aux instrumentistes amateurs et, d'une façon générale, au public mélomane de s'initier à cette démarche.
3. participer à l'animation culturelle et touristique de la Vallée de la Bresle, singulièrement en direction du public estival.

Les lieux
Les concerts se dérouleront dans plusieurs églises de la Vallée de la Bresle. Ils seront associés à la Saison 2017 des Heures Musicales de la Vallée de la Bresle.
L'Ecole de Musique du Tréport qui est partenaire du projet accueille les activités pédagogiques (cours d'instruments et pratiques d'ensemble).

Les dates des concerts
Cinq concerts professionnels et un “concert des stagiaires” sont programmés. Les concerts se dérouleront dans plusieurs églises de la Vallée de la Bresle ainsi qu’à Varengeville et au Crotoy Ils seront directement négociés avec les communes qui les accueilleront. Les programmes sont en cours d’élaboration.

Le partenariat
Le projet s'appuie sur le partenariat bien établi entre les communes (Eu, le Tréport, Mers, St Marin en Campagne, Varengeville et plus récemment le Crotoy), les départements de Seine Maritime et de Somme, les Conseils Régionaux de Haute-Normandie et de Picardie et les HMVB. Il s'articule avec les autres initiatives culturelles et touristiques mises ne place par les collectivités locales.
Trouvant son origine dans le fonctionnement communautaire, il est inscrit dans le projet de Pays Interrégional Bresle/Yères.
La communication autour des concerts et des ateliers est assurée par les HMVB. La direction musicale des ateliers et des concerts est assurée par Jean-Pierre Menuge.

Public concerné
Niveau débutant
Les débutants sont acceptés avec un niveau minimum en solfège, recommandable pour la pratique collective. Niveaux moyen et avancé.

Deux objectifs
1. Mieux connaître les techniques propres aux instruments anciens (enseignement individuel ou semi-collectif)
2. À travers les traités, éditions anciennes etc... et en s'appuyant sur la pratique d'ensemble, commenter les règles d'interprétation et de style en rapport avec les questions techniques.

Les conditions
Frais pédagogique 265€ pour 6 jours (y compris l'accès à tous les concerts). Conditions pour les inscriptions “en famille”.
Auditeurs libres: 60€.

Le logement
Le logement est individuel, pris en charge par les stagiaires.
Liste d'hôtels et de locations disponibles et auprès des HMVB (02 35 50 27 18) ou dans les OTSI:
Le Tréport: Quai Sadi Carnot 76470 Le Tréport Tel 02 35 86 05 69
Mers les Bains: rue Jules Barni 80350 Mers les Bains Tel 02 35 86 06 14
Eu: rue Paul Bignon 76260 EU Tel 02 35 86 04 68

Pour les musiciens, le logement est pris en charge par l'association des HMVB

La restauration

Les repas sont préparés par une cuisinière embauchée par les HMVB, dans les locaux mis à disposition par la Commune d’Eu

Tarifs:

Repas midi et soir : 95 Euros (13 repas boisson non comprise)
Repas soir ou midi : 65 euros (7 repas boisson non comprise)

Principes pédagogiques.
1.Effectif réduit, 25 stagiaires maximum pour donner à chaque stagiaire l'attention nécessaire.
2. Enseignement individualisé, y compris dans les activités de musique de chambre
3. Les aides et subventions nous permettent d'offrir un prix particulièrement étudié aux stagiaires avec des conditions pour les familles et les groupes constitués.
4. Chaque matin (9H-12H), cours d'interprétation pour les niveaux avancés et ateliers de musique de chambre.
5. L'après-midi (14H-17H), cours d'instruments (viole de gambe, cordes baroques, traverso, flûte à bec et clavecin).
6. Accueil d'ensembles déjà constitués qui souhaitent travailler un programme de concert
7. Accueil des familles (cf tarifs préférentiels) afin de nourrir le lien intergénérationnel.
8. Participation des stagiaires à la préparation et aux répétitions des concerts professionnels (le “compagnonnage” des ateliers…)
9. Présentations d'instruments par des facteurs invités dans la perspective d'élargir la connaissance des stagiaires de leur instrument
10. Possibilité d'accueillir des instrumentistes "modernes" (flûtes traversières, hautbois, violons) dans le cadre d'une initiation à l'interprétation sur instruments historiques.


LES CONCERTS

Lundi 10 JUILLET 20H45

Eglise St Pierre LE CROTOY

Mardi 11 JUILLET 20H45
Manoir des Moutiers VARENGEVILLE

Jeudi 13 Juillet 20H45
Château, Salle des Cartes MESNIERES en BRAY

Vendredi 14 Juillet 20H45
Eglise St Jacques LE TREPORT

Samedi 15 Juillet 20H45
Eglise St Martin MERS les BAINS

Dimanche 16 Juillet 17H - Concert d'orgue
Collégiale Notre-Dame VILLE d’EU

Dimanche 16 Juillet - Concert des stagiaires- VILLE D’EU
10H - 12H - Château
14H - 17H - Chapelle du Collège et Collégiale Notre-Dame
17H concert d’orgue à la collégiale organisé par l’Académie de la Collégiale

Renseignements, inscriptions & tarifs :
Association «les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle»
Courrier : 18 Boulevard Victor Hugo 76260 EU
Tel : 00 33 (0)6 30 49 44 29

Concert d’orgue et concert des stagiaires : Entrée Libre
Concerts de Mesnières en Bray, Le Tréport, Mers les Bains, Le Crotoy : 12€ tarif plein - 8€ étudiants et adhérents HMVB, gratuit pour les moins de 16 ans
Concert de Varengeville : 15 € tarif unique

e-mail: hmvb@me.com