<< Archives >>

  CONTE & MUSIQUE
 

LE ROSSIGNOL
& L'EMPREUR DE CHINE

un conte de Hans Christian ANDERSEN
Musiques de Didier DEBRIL

Vendredi 14 janvier 2022 à 19h00
Salle du Carrosse - Ville d'Eu


Le rossignol et l’Empereur de Chine

L’oiseau est fréquemment évoqué dans la littérature des contes. Symbole de la liberté, il est aussi celui de la nature. Rossignols, aigles ou chardonnerets peuplent des histoires qui font bondir l’imaginaire populaire. La musique elle-même se réfère souvent au chant des oiseaux. Depuis le Moyen-Âge, les trilles du rossignol ou du chardonneret inspirent les compositeurs : Vivaldi dans la cadence de son concerto pour flute « il Cardellino », Jakob van Eck dans son « Engels Nachtegaeltje » (Le Rossignol anglais) ou Olivier Messiaen dans son «Réveil des oiseaux» ne sont que quelques exemples d’un répertoire abondant et gazouillant.
Ici nous avons choisi d’évoquer le rossignol à travers l’un de plus beau conte qui lui soit dédié, Le Rossignol et l'Empereur de Chine. Ce texte est considéré comme l’un des chefs d’oeuvre d'Hans Christian Andersen. Il parait en 1843 dans le deuxième livre de ses contes de fées. En une puissante métaphore, Andersen démontre que si puissant soit-il nul ne peut s'approprier le talent d’autrui. La musique du rossignol mécanique de l’empereur n’égale pas le chant du vrai rossignol.
Andersen situe l’histoire en Chine dans un monde aux antipodes de la réalité. Le palais de l'empereur est en porcelaine et à certaines occasions, il est poli de telle sorte que les murs et sols étincellent à la lumière de milliers de lampes d'or. Le siège de l'empereur est en or... C'est à ce monde artificiel que le rossignol ne parvient pas à s’adapter.
Destiné à tout public, jeune ou moins jeune, le concert-lecture que nous vous proposons associe musique électronique et musique baroque. La lecture du conte est ponctuée par des interventions musicales au synthétiseur et à la flûte, parfois séparément, parfois ensemble. Cette rencontre inédite donne un relief tout particulier au beau texte d’Andersen.


Les intervenants


Didier DEBRIL, compositeur

D’abord guitariste de rock, Didier Debril se passionne pour la musique concrète et électroacoustique dès 1968. Une formation avec le Groupe de Musique Expérimentale de Bourges (GMEB) lui donnera un acquis théorique et pratique en 1972. Durant l’été 1981, il s’initie à l’informatique musicale en suivant le stage de 40 jours de l’IRCAM, formation qui lui ouvre les portes de la Composition Assistée par Ordinateur (CAO) et l’amène à travailler avec les outils de l’IRCAM : Max / Max MSP, Patchwork puis son successeur Open Music (OM) avec lequel il continue de travailler conjointement avec le puissant logiciel de CAO Opusmodus (OPMO). Outre plusieurs musiques de scènes pour le théâtre, la musique pour la première grande exposition de l’Historial de Péronne "Les dessins de Guerre de Fernand Léger", il signera notamment une création pour les journées du patrimoine en 1999 d'Abeille autour de l’oeuvre Vitrail d’Alfred Manessier en l’église Saint-Sépulcre, la Grande Bleue, d’une création multimédia pour le 60e anniversaire du Courrier Picard. Aujourd’hui, outre des performances avec des peintres/sculpteurs, des poètes, il se spécialise dans la Composition Assistée par Ordinateur à partir des outils natifs d’OM et OPMO d’analyse musicale et de composition de la Set Theory.



Jean-Pierre MENUGE, flûte et récitant

Une passion de toujours pour la musique baroque, la flûte à bec et la facture de clavecin l'a conduit en France, en Angleterre, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en Suisse, en Pologne, en Hongrie, en Roumanie... pour de nombreux concerts, récitals, stages d'interprétation ou enregistrements, entre autres pour le cinéma (“George Dandin”, "Louis, Enfant Roi" de Roger Planchon) ou encore musique de scène comme celle du spectacle “les Dix Commandements” de Robert Hossein. Il s'est produit aux côtés de très nombreux musiciens dont certains aussi prestigieux que James Bowman ou Jaap Schröder. Il est professeur honoris causa du Conservatoire Frédéric Chopin de Cracovie et est régulièrement invité dans la Saison de la Philharmonie de cette ville. Il est ou a été par ailleurs directeur artistique de plusieurs programmations en France: Musiques en Ecrins dans les Hautes Alpes et les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle en Normandie, Baroque en Forez dans la Loire.